Missions et organisations du service d’administration nationale des données et référentiels sur l’eau (Sandre)

Depuis 1992, les producteurs de données publiques se sont engagés dans la mise en cohérence de leurs données dans le cadre du système d'information sur l'eau (SIE) . Le schéma national des données sur l'eau * (SNDE * ) fixe un cadre réglementaire au SIE * . L'organisation du service d'administration nationale des données et référentiels * sur l'eau (Sandre) y est décrite.

Quelle est la mission du Sandre ?

Le Sandre a pour mission, d'établir et de mettre à disposition le référentiel * des données sur l'eau du SIE * . Ce référentiel, composé de spécifications techniques et de listes de codes libres d'utilisation, décrit les modalités d'échange des données sur l'eau à l'échelle de la France. D'un point de vue informatique, le Sandre garantit l'interopérabilité des systèmes d'information * relatifs à l'eau.

Quelle est l'organisation du Sandre ?

Le Sandre est organisé en un réseau d'organismes contributeurs au SIE qui apportent leur connaissance métier, participent à l'administration du référentiel et veillent à la cohérence de l'ensemble. Le SNDE * , complété par des documents techniques dont ceux du Sandre, doit être respecté par tous ses contributeurs, conformément au décret n° 2009-1543 du 11 décembre 2009.

Le Sandre comporte des administrateurs de données au sein des organismes contributeurs. Piloté par l'Onema , ce réseau s'appuie sur un secrétariat technique - assuré par l'Office International de l'Eau , qui anime, élabore et met à disposition ce référentiel.

Haut de page