JEUX DE DONNEES DE REFERENCE

Source de la Combe aux Moines

Code Sandre : 1589
Statut : Validé
Noter cette fiche :
Partager :
Informations
Téléchargements
  Formats alphanumériques Formats géographiques
Téléchargement de l'entité "Source de la Combe aux Moines"
XML
JSON
CSV
GML 3.1.1
SHP
MIDMIF
OGRGML
CSV
JSON
GPKG
OGRGML3
Téléchargement du jeu de données complet des
XML
JSON
CSV
GML 3.1.1
SHP
MIDMIF
OGRGML
CSV
JSON
GPKG
OGRGML3
Métadonnées
L'aire d’alimentation du captage (AAC) est définie sur des bases hydrologiques ou hydrogéologiques.
Elle correspond aux surfaces sur lesquelles l’eau qui s’infiltre ou ruisselle participe à l’alimentation de la ressource en eau dans laquelle se fait le prélèvement.


Ainsi, l’AAC correspond :
- pour un ouvrage de prélèvement destiné à l'eau potable en eau superficielle : au sous-bassin versant situé en amont de la ou des prises d’eau éventuellement complété par la surface concernée par l'apport d'eau souterraine externe à ce bassin versant (ex: nappe de socle ou nappe d'accompagnement des cours d'eau),
- pour un ouvrage de prélèvement destiné à l'eau potable en eau souterraine : au bassin d’alimentation du ou des points d'eau (lieu des points de la surface du sol qui contribuent à l’alimentation du captage). Les notions d’« aire d’alimentation » et de « bassin d’alimentation » de captages (AAC, BAC) sont ici considérées comme synonymes.

Dans le cas de plusieurs prises d'eau (eau superficielle) ou points d'eau (eau souterraine) proches les uns des autres, l'AAC concernera l'ensemble des prises / points d'eau de l'ouvrage de prélèvement auxquels ceux-ci sont raccordés.L'AAC peut concerner plusieurs ouvrages de prélèvement.

L'AAC n'a pas de texte réglementaire fondateur. Les textes réglementaires se réfèrent à sa zone de protection.

* Le terme de « captage d'eau potable » est le terme avancé pour la captation de l'eau pour usage AEP. Il ne correspond pas à une réalité physique unique (source, forage, point d'eau, prise d'eau...). Au Sandre le terme de « captage d'eau potable » correspond à un 'Ouvrage de prélèvement' ayant comme 'Usage de l'eau' (cf nomenclature n°481) le code 5 (soit 'AEP + USAGES DOMESTIQUES') ou ses sous-niveaux ('5A' : « Alimentation collective » et '5B' : « Alimentation individuelle »).

#################################
Code national de la Zone:
Ce code est l'identifiant national de l'Aire d'Alimentation du Captage. Il est structuré sous la forme suivante :
Incréments sur 13 chiffres

L'application de la règle de codification est sous la responsabilité du ST Sandre. La création des codes et leur diffusion est sous la responsabilité du SANDRE (référentiel national des zones AAC.

##################################
Nom de la Zone :
Le nom de l'AAC tel que défini par les responsables locaux dans les DDT.

##################################
Représentation spatiale de la Zone :
Une AAC est représentée sous la forme d'un polygone. Les multipolygones et les polygones à trou sont autorisés.
Elle peut être délimitée avec une précision métrique (RGE) dans certains cas.

##################################
Règle :
L'AAC est lié à une seule Circonscription de bassin. La Circonscription de bassin sera celle de la commune du point de prélèvement principal de l’ouvrage de prélèvement associé à l’AAC.
Haut